Les propos de Zaz sur Paris sous l’occupation font polémique

648x415_zaz-lors-passage-france-bleu-maison-radio-14-novembre-2014
Zaz lors d’un passage sur France Bleu à la Maison de la Radio, le 14 novembre 2014

Avec une phrase sur l’occupation, Zaz se retrouve au cœur d’une polémique historique sur les réseaux sociaux.

Dans une interview à Pure charts à l’occasion de la sortie de son troisième album, Paris, la chanteuse avait déclaré: «En France, j’ai l’impression qu’on se focalise un peu trop sur les choses négatives, alors qu’à côté de ça il y a beaucoup de personnes qui réinventent la société et proposent d’autres choses.

A Paris, sous l’occupation, il y avait une forme de légèreté. On chantait la liberté alors qu’on ne l’était pas totalement.»

Les réactions ne sont pas tendres. «La légèreté était sans doute le lot des dignitaires nazis, pour qui Paris était la ville des cabarets, des restos chics et des petites femmes», écrit ainsi Libération.